littérature,discussion …

Le Parnasse

Le Parnasse est un mouvement poétique apparu en France dans la seconde moitié du XIXe siècle qui jura de « remonter » l’art poétique sur le Parnasse d’où Lamartine l’avait fait descendre. Le nom apparaît en 1866 quand l’éditeur Alphonse Lemerre publie le recueil poétique le Parnasse contemporain.

  • Ce mouvement est une réaction devant les excès sentimentaux du romantisme.[1]
  • Il prône la retenue et l’impersonnalité,
  • Il rejette absolument l’engagement social et politique de l’artiste. Pour les Parnassiens l’art n’a pas à être utile ou vertueux et son seul but est la beauté. C’est la théorie de « l’art pour l’art » de Théophile Gautier.
  • Ce mouvement réhabilite aussi le travail acharné et minutieux de l’artiste – par opposition à l’inspiration immédiate du romantisme – et il utilise souvent la métaphore de la sculpture pour indiquer la résistance de la « matière poétique ». En 1863, Émile Littré avait défini la poésie comme « l’art de faire des ouvrages en vers ».

De 1865 à 1895, le mouvement fut l’apanage d’« animateurs historiques, magiciens ès lettres et poètes impeccables », las des effusions romantiques, amateurs de rigueur technique, de mots rares et de perfection formelle.

Source De L’Article

Publicités

août 26, 2007 Posted by | Courants littéraires | Un commentaire